Forum des étudiants de lettres de l'UB

Forum des étudiants de lettres de l'UB

Forum des étudiants de Lettres de l'UB_Discussion, échanges, entraide et partage de cours en ligne


    LE THEATRE MEDIEVAL

    Partagez
    avatar
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 183
    Date d'inscription : 18/03/2008
    Age : 35
    Localisation : Over the rainbow.

    LE THEATRE MEDIEVAL

    Message  Admin le Mer 30 Sep 2009, 8:24 pm

    Le théâtre médiéval

    Un T européen
    Ess. Pratiqué dans les Flandres et en Rhénanie (ainsi qu’en Italie, en Belgique…)
    Absence de vestiges d’édifices théâtraux construits à cette époque car les représentations ont eu lieu pour une gde part sur les places publiques ou sur le parvis des églises.
    Les constructions en bois, éphémères étaient détruites une fois la représentation achevée.
    Le théâtre médiéval n’a rien retenu du théâtre antique dont il se démarque en tous points. Cette rupture est très nette car textes et tradition ont été perdus. En dépit de quelques rares érudits qui ont eu accès à ce legs culturel, le monde médiéval ne sait rien de ce théâtre antique.
    Très influente au Vème s., l’Eglise s’est employée à condamner toute expression dramatique, et par là, a alimenté ce phénomène de scission avec le théâtre antique.
    La dramaturgie sera donc absente pendant près de quatre siècles du monde médiéval où elle renaîtra au VIXème s. Paradoxalement, cette résurgence sera le fait e l’Eglise qui avait pourtant prohibé le théâtre . En effet, celle-ci recherche une manière de toucher plus profondément le peuple, ce que lui offrira le modèle dramaturgique. Le clergé souhaite en outre faire évoluer le rite catholique vers la représentation théâtrale.
    La population n’est ni instruite ni lettrée aussi l’église voit-elle dans le fait théâtral un moyen d’édification de celle-ci en faveur de l’enseignement de l’histoire sainte.
    Aussi, les représentations ont-elles lieu dans l’enceinte du lieu de culte et seront données en latin jusqu’au XIIème s avant de l’être en langue romane.
    Le théâtre médiéval est constitué de deux grandes formes dramaturgiques d’inspiration biblique et profane.
    A. Les jeux liturgiques
    1. Origines
    Leur apparition date du IXème s., ils se perpétrons jusqu’au XVIIème s. Joués au sein de l’église, ils sont donnés à l’occasion de fêtes religieuses.
    2. Le déroulement
    Ils occupent nef, autel et allée centrale, cette dernière censée incarner le lieu situé entre l’est où se trouve Jérusalem ainsi que le lieu de naissance du Christ et l’ouest , symbolisant la mort et les enfers.
    Les êtres humains, considérés comme tiraillés entre ces deux extrêmes de pureté et de pêché, évoluent ainsi dans la nef.
    Le lieu scénique est désigné sous le terme de « platea » d’où dérive celui de « plateau » dont nous usons aujourd’hui. Les acteurs jouaient-ils à même le sol ou une estrade ? Aucun document ne peut l’attester.
    La particularité du TM réside dans l’usage de « mansions » permettant la représentation simultanée de plusieurs lieux différents. (Crèche, lieu de la flagellation, procès, ascension du Golgotha…) En ce sens, cette conception de l’organisation spatiale s’inscrit dans une esthétique propre à l’art médiéval en général.
    Le décor est très pauvre, quelques rares éléments sont toutefois requis pour rendre la fable plus signifiante.
    Cette notion de simultanéité sera plus tard de nouveau convoquée par le théâtre contemporain.
    La farce se fonde sur la vie réelle -> délivre des informations sur la vie quotidienne.
    Forme préférée du public car met en scène des hommes du peuple aux prises avec ses tracas quotidiens. La farce raille toute une galerie de personnages (escrocs, voleurs, femmes volages, belles-mères abusives...)
    Elle se distingue d'une autre forme de comique réservée à un public plus cultivé : la sotie.


    c) LES SOTIES (ou sotties)

    Terme issu de "sot" désignant le fou, celui qui est exclu au Moyen-Age néanmoins considéré comme proche du Seigneur. => plus sage; de fait, jouit d'une plus grande liberté de paroles.

    Les sotties sont jouées par ce que l'on désignerait aujourd'hui "classe moyenne".
    La sottie met en cause les institutions de la société aussi trouve-t-on les figures suivantes : le JUGE, le MOINE, le NOBLE.
    Les puissants y sont moqués comme au temps du CARNAVAL.
    Les sots DENONCENT le système politique organisant la société!.
    S'affirme comme UNE SORTE DE TRIBUNAL BURLESQUE.

    Ses héritiers au 20ème s. en sont ALFRED JARRY, "Ubu-Roi" et BRECHT.


    3.LA MORALITE

    _Pièce courte ALLEGORIQUE.
    La morale a pour fonction d' EDIFIER LES ESPRITS.
    Elle met en scène la DUALITE inhérente à la vie à travers DEUX STYLES de PG : les BIEN-PENSANTS qui auront accès au Paradis et les MAL-AVISES que dévoreront les flammes de l' Enfer...
    Ces personnages sont CONFRONTES à des PG ALLEGORIQUES telle que Obéissance, Raison, Foi...
    exemple : Richesse punie par Sobriété; Foi résiste au pêché...

    _Un héritier illustre : SHAKESPEARE.


    4. L'ESPACE DE LA REPRESENTATION

    Les acterus jouaient sur UN PLATEAU : plaches posées sur des tonneaux.
    Au fond : Un rideau simple permettant les entrées et les sorties faisant oeuvre de coulisses.
    Le public se tient debout, le spectacle est gratuit. Une quête est parfois opérée au sein du public. Le théâtre est quant à lui FINANCE soit par la VILE qui l'accueille soit par un PRINCE, un riche PARTICULIER.
    Qiuelques meubles et accessoires contribuent à définir le décor.
    Ces derniers étaient en outre utilisés à dessein de matérialiser des lieux différents.
    Les costumes ne se distinguaient pas des vêtements portés quotidiennement. Ils visaient à identifier le personnage évoluant dans la pièce. Cette simplicité accroissait l'importance dévolue au jeu de l'acteur sur lequel reposait le succés de la représenttion; aussi ce dernier était-il à la fois acteur, chanteur, acrobate capable de réaliser pirouettes et galipettes malgré son caractère amateur, la professionnalisation du statut de comédien n'apparraisant que plus tardivement.

    Sites proposant des textes dramatiques médiévaux :
    http://www.uhb.fr/alc/medieval/THac.htm
    http://www.uhb.fr/alc/medieval/menestrel/mentheat.htm




    Like a Star @ heaven


    _________________
    Le monde est un théâtre!

      La date/heure actuelle est Jeu 14 Déc 2017, 3:24 am