Forum des étudiants de lettres de l'UB

Forum des étudiants de lettres de l'UB

Forum des étudiants de Lettres de l'UB_Discussion, échanges, entraide et partage de cours en ligne


    Cours du 13 Décembre 2007

    Partagez
    avatar
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 183
    Date d'inscription : 18/03/2008
    Age : 35
    Localisation : Over the rainbow.

    Cours du 13 Décembre 2007

    Message  Admin le Jeu 10 Juil 2008, 4:21 pm

    II. Littérature et psychanalyse

    Travaux de Lacan plus importants que ceux de Freud concernant la littéraure.
    Lacan s'est interressé au Moyen-Age.
    La dimension fantasmatique dans la littérature romanesque : La présence du merveilleux est analysée par l'esprit psychanalytique.

    Le Roman de Thèbes, premier ouvrage écrit en français s'ouvre sur le mythe d'Oedipe. Aucun travail d'interprétation n'est opéré dans cette oeuvre proposant une version édulcorée et dépourvue de portée tragique du mythe oedipien.

    Le mythe d'Oedipe chez Tristan : Le Roi Marc incarne la figure paternelle tandis qu'Iseut apparaît comme une figure protectrice puisque guérisseuse.
    Nous retrouvons en outre le thème ovidien de l'amour envisagé comme une maladie que seule est en pouvoir de guérir la personne aimée.
    Eros et Thanatos riment "amor-dolor".

    La littérature vernaculaire se définit comme une littérature de l'auto-analyse (monologue) et de l'affect à l'opposée de la littérature s'appuyant sur le latin médiéval, beaucoup plus conceptuelle et ne favorisant guère l'apparition de connotations.

    Le français constitue une langue a même de jouer des différents registres qu'il s'apparentent au style "élevé" aussi bien qu'au style "bas". Insultes et rires sont particulièremet présents dans la chanson de geste.
    Les différents dialectes jouissent en outre d'un autre avantage : langues maternelles, ils accordent une plus grande souplesse que le latin.

    L'importance de l'usage du monologue confère au récit une dimension subjective et analytique notoire. E.Baumgarten parle de véritable "dissection du moi" chez Thomas.

    Poésie lyrique chez Thomas et épopée chez Béroul interfèrent à travers ces monologues.

    La poésie des troubadours (Guillaume IX en 1100) monologiqu ou la "canson" (chanso en occitan) sont repérables au sein de Tristan offrant une plus large place aux paroles qu'au récit à proprement parlé.

    Conceptions de l'amour :


    _________________
    Le monde est un théâtre!

      La date/heure actuelle est Jeu 14 Déc 2017, 3:25 am