Forum des étudiants de lettres de l'UB

Forum des étudiants de lettres de l'UB

Forum des étudiants de Lettres de l'UB_Discussion, échanges, entraide et partage de cours en ligne


    LE ROMANTISME EUROPEEN

    Partagez
    avatar
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 183
    Date d'inscription : 18/03/2008
    Age : 35
    Localisation : Over the rainbow.

    LE ROMANTISME EUROPEEN

    Message  Admin le Mer 30 Sep 2009, 8:27 pm

    Le romantisme est mouvement théâtral européen.

    Les auteurs de textes :
    Allemagne : Goethe, Schiller, Kleist ;
    France : Hugo, Vigny, Musset ;
    Russie : Pouchkine ;
    Pologne.


    Les théoriciens :
    Allemagne, Lessling, Schlegel et Schiller ; en France : Hugo.


    I.Les précurseurs.

    1. La première génération

    Goethe et Schiller qui appartiennent à un mouvement littéraire et artistique du nom de "Sturm und Drang".
    (1770-1892, très antérieur au Romantisme français). Ce mouvement sous l'influence de Rousseau opposé à l'esprit des lumières, il proclame la suprématie du génie et du sentiment contre la raison. Redécouverte des valeurs esthétiques nationales, aspect assez nationaliste. Anecdotiquement, ce vaste mouvement aurait pris source à partir d'une réflexion de Goethe qui visitant la cathédrale de Strasbourg se serait écrié :"Voilà de l'art allemand que ni les Français ni les Italiens ne sont en mesure de concevoir."
    L'origine du Romantisme aurait ainsi pour socle le désir de promouvoir les valeurs esthétiques allemandes.


    a. GOETHE. (1749-1832)
    Premier drame romantique : drame en 5 actes. Nombreux personnages. Composé en tableaux lesquels par leur multiplicité détruisent l'unité des actes et dessine un théâtre affranchi de l'unité dramatique française. Bcp de changements de lieux, de scènes d combat : une esthétique plus shakespearienne que classique.
    La diversité des langages : certains pg usent d’une langue affectée et d’autres langues populaires.
    Cette pièce connait un énorme succès en raison de cette technique qui plait au Peuple mais également en raison de l'idéologie de la pièce : le héros étant doté d'une forte personnalité capable de résister aux grands de ce monde.
    Acte I." Cet homme que tous les Princes détestent et vers qui se tournent les opprimés" : Portrait dont s'inspirera Hugo et correspondant à celui du "Grand homme" traversant tout le siècle, pour toute la génération romantique.

    b.SCHILLER
    Issu d'une famille très religieuse, désirait devenir pasteur.Possède un tempérament très mélancolique.
    Sa pièce la plus connu est "Les Brigands" (1792) : Révolte d'un fils contre son père.
    La pièce a un très grand retentissement aussi bien Allemagne qu'en France ce dont rend compte les journaux. Cette pièce exercera une large influence sur le théâtre français.

    Le drame va évoluer rapidement notamment avec les œuvres telles que "Iphigénie en temps de paix" sur lesquelles Goethe s'interroge sur le sens de l'Homme dans l' Histoire.
    Schiller va évoluer lui aussi vers quelque chose plus près du classicisme : "Marie Stuart".

    2. La seconde génération.

    KLEIST et BUCHNER

    Kleist a écrit des nouvelles et des pièces qu'il n'a jamais vues représenter de son niveau, et à l'origine de différentes revues littéraires, éphémères. Sa dernière pièce est un échec. Il se donne la mort avec sa compagne. Il incarne en tout points la figure de "l'artiste maudit".
    Il est à situer dans la lignée de Shakespeare. Il écrit des pièces qui ont un canevas classique dans lesquelles il fait intervenir la barbarie et la démesure. un autre thème qui sera un des grands thèmes romantiques : la dualité entre le réel et la subjectivité à laquelle s’joute la quête d’absolu.
    Le monde entier considère désormais Kleist comme « le grand romantique allemand » contrairement à son époque. Goethe lui-même l'ayant rejeté. Les Romantiques ne l'ont pas reconnu comme l'un des leurs.
    "La cruche cassée" constitue l'une des pièces les plus connues de Kleist. : Se dégage de cette vision de la société corrompue.
    WOCKEK est considéré comme la première pièce du théâtre moderne. De manière dichotomique, l’homme est présenté comme pervers et corrompu contrairement à la femme considérée exempte de tout vice. Les êtres faibles sont des victimes dans cette société corrompue. Le dénouement est funeste au sens où la jeune femme est abandonnée par ceux qu’elle aime.
    A 23 ans, Kleist maîtrise l’ensemble des connaissances scientifiques et philosophiques véhiculées par son époque. De son œuvre émanent conjointement un désir d’absolu ainsi qu’un pessimisme profond. Il décède à l’âge de 25 ans aussi son œuvre est-elle mince. Le monde décrit par Kleist est un monde grotesque qu’il décrit par le truchement de la dérision (ainsi le personnage d’Adam : le juge souffrant d’un pied-bot, boîte.)
    BUCHNER : Il s’affirme très tôt comme le poète de la Révolution, il n’est encore âgé que de 21 ans.


    _________________
    Le monde est un théâtre!

      La date/heure actuelle est Mar 17 Juil 2018, 11:47 pm